On dort, le bébé dans son ber, le chien dans sa cabane.
Une cour en arrière.
La maison du tonnelier voisine du cimetière.
La maison du tonnelier voisine du cimetière.
La maison du tonnelier voisine du cimetière.

 Saint-Ici
comté
d'Ailleurs

L'appel d'offres

L'église de  - Cliquer pour agrandir

 

La visite de Saint Ici, comté d'Ailleurs est assortie d'un boniment, fil conducteur de la traversée de ce village imaginaire.

On raconte comment, sans électricité et sans automobiles, souvent presque sans instruction, ces gens qui n'étaient pas des ignorants pour autant, ont créé une activité sociale, économique, culturelle, et religieuse en organisant une communauté d'individualistes, chacun sur sa terre, dans l'effort qui, par l'intelligence, l'observation de la nature, et le partage des connaissances, a lentement forgé, avec l'appui constant des nouveaux arrivants, cette âme collective qui nous inscrit dans la mouvance universelle.

 

Le magasin à marquise. - Photo berger La cour de l'école de Saint Ici - Photo berger Le presbytère en pierre - Photo berger La belle vieille maison de ferme - Photo berger  

L'entrée de la sacristie entre la salle paroissiale et la maison du bedeau

Alors que nous sommes entrés dans un nouveau millénaire, que nous entrons dans l'ère du tourisme dans l'espace, ma génération ayant connu la fin de l'ère des chevaux comme moteurs du transport local et de l'agriculture, il est intéressant de regarder par quels chemins nous y sommes arrivés et de constater quel extraordinaire privilège nous avons d'être d'ici par naissance ou par choix.

Village typique qui aurait trouvé sa place dans toutes les régions du Québec, Saint Ici, comté d'Ailleurs dit le pays, l'architecture particulière et variée des maisons selon les besoins des familles comme les bâtisses de fonction qui permettaient l'activité économique et l'enrichissement collectif par l'expédition de biens vers l'extérieur.

L'agriculture, l'industrialisation par le harnachement des rivières, l'exploitation des richesses naturelles locales comme celle des talents individuels ou collectifs, étaient déjà des préoccupations alors qu'on défrichait encore dans d'autres régions du Québec.

 

La croix des chemins - Photo Pierre Minville Le magasin général de Saint Ici -  photo berger L'entrée du cimetière - photo Berger La maison à tourelle et le phare - Photo berger

La rivière de Saint-ici et les prises d'eau des moulins.

 

Saint Ici, comté d'Ailleurs parle aussi des métiers disparus; les cahiers du patrimoine du Ministère de la Culture ont été mis à contribution.

On voit se transformer les fours à pain. On comprend la perfection atteinte dans la construction de la glacière du marchand. En tout, plus de huit ans de travail et de recherche, cent mois de plaisir pour produire une heure trente de fierté, de mémoire, dans cette quête éternelle et universelle de la nourriture, du confort et de l'amour.

 

 

Le club privé de chasse et pêche. - photo berger La maison à galeries sur les 4 faces - photo berger Les logis au dessus des magasins. Photo Berger La rampe d'accès à la tasserie  - Photo berger

  

Le premier chalet de Saint Ici.
Des maisons, des maisons.